Cas client : LOIRE ETUDE

INTERVIEW AVEC LA SOCIÉTÉ LOIRE ETUDE

Loire Etude : Diriger une entreprise, c’est souvent créer et se renouveler.
Michel Garson

Présentation de la société

Loire Etude, 40 salariés en France et 40 en Roumanie est un concepteur et fabricant d’outillage de presse d’emboutissage depuis plus de 50 ans. Loire Etude fait figure aujourd’hui de spécialiste incontournable dans le domaine des pièces de structure de grande dimension et à forte valeur ajoutée technique pour l’industrie automobile & aéronautique.

Rencontre avec Michel GARSON

TOUJOURS AVANCER ET INNOVER

« Loire Etude a véritablement mis en place une démarche orientée clients.
Nous leur démontrons que nos solutions vont réellement non seulement répondre à leur besoin mais également, et c’est le plus important, leur permettre de gagner de l’argent en multipliant par 4 ou 5 la productivité de leur entreprise. »

LE SECRET DE LA RÉUSSITE

Sortir des produits adaptés au marché et aussi penser ses produits en termes d’impact environnemental. Prenons l’exemple du secteur automobile, il est primordial de réduire le poids des véhicules, plus une voiture est lourde et plus le CO2 qu’elle produira sera important, or, les matériaux légers tels que l’aluminium, le composite sont chers ! Nous réalisons des outils d’emboutissage à chaud qui permettent de former des pièces légères à très haute résistance mécanique. Cette technologie permet de réduire les épaisseurs des pièces de sécurité tout en conservant leurs caractéristiques mécaniques. Nous accompagnons ainsi les acteurs de l’industrie automobile à réduire le poids des véhicules.

Nous avons un mot d’ordre, l’optimisation de la performance !

Loire Etude et Visiativ

En parlant d’entreprise du futur, pouvez-vous nous parler de votre relation avec le groupe Visiativ ?

J’apprécie d’avoir été convié à des réunions, de pouvoir parler d’innovations, cela me permet réellement de ne pas me sentir enfermé dans mon travail. Cela va bien au-delà de la simple relation client/fournisseur.

TELECHARGER LE CAS CLIENT

X